top of page

Agenda complet? Voici pourquoi vous devez y inclure du Temps de réflexion

Vous vous dites probablement, “Mon agenda est déjà hyper rempli, pourquoi je voudrais en ajouter davantage?”


Je comprends tout-à-fait cette réaction logique. Mais… Si un temps de réflexion était la clé pour libérer du temps à votre agenda?










Dans ce blog, vous apprendrez :

  • Ce qu’est exactement un “Temps de réflexion”

  • Comment ça peut aider, combien de temps, quelle fréquence

  • Quels obstacles anticiper

  • Des trucs pour l’insérer dans votre agenda


Que veut-on dire par « Temps de réflexion »?


Je n’ai certainement pas besoin de vous rappeler à quel point nous sommes bombardés d’information aujourd'hui. Nos esprits sont accaparés par le survol, le classement, l’enregistrement, l’élimination de l’information. Et dans ce chaos, il nous faut prendre rapidement les meilleures décisions possibles, sans même avoir toute l’information pertinente…


Un Temps de réflexion est un concept simple qui monte en popularité dans les tendance bien-être et psychologiques actuelles. Il s’agit d’un moment réservé à la seule action de réfléchir. Pas de courriels. Pas de média sociaux. Pas d’interruption. C’est une plage horaire réservée dans votre agenda dont le seul but est de réfléchir.


Certains préféreront laisser leur esprit vagabonder librement autour d’un thème. D’autres vont se focaliser sur une question, un problème à régler. Certains profiteront de leur séance de réflexion pour marcher, prendre l’air dans un parc. D’autre le feront à leur bureau. D’autres s’exileront de leur environnement de travail pour aller dans un café ou à la bibliothèque du quartier.


Je recommanderais de débuter avec l’approche qui vous semble la plus instinctive. Ensuite n’hésitez pas à corriger, changer, adapter si nécessaire.


Comment ça peut aider, combien de temps, quelle fréquence


Peut-être considérez-vous que vous réfléchissez déjà à longueur de journée! Probable, mais réfléchissez-vous aux bonnes choses? Vous concentrez-vous sur les bonnes questions?


Se poser et penser, comme on le fait pendant un temps de réflexion, est connu pour augmenter la créativité. Qui ne voudrait pas solutionner des problèmes de façon plus créative?


La réflexion, même de courte durée, vous aidera à être plus stratégique dans vos décisions. Elle vous donne une vision à 360° de la situation avant de planifier la prochaine étape.


D’accord. Et comment on implante un temps de réflexion alors?


Tout d’abord, bloquez du temps à votre agenda. Certains voudront démarrer avec une courte séance, d’autres iront pour 2 heures d’affilées. Débutez avec ce qui est le plus pratico-pratique pour vous. Au départ, une plage horaire de 30 minutes est une belle façon de débuter l’exercice. Ajustez-vous ensuite! Mais n’attendez pas d’avoir le temps. Nous savons tous que les urgences n’arrêtent pas de s’accumuler selon notre agenda.


Par la suite, déterminez votre fréquence idéale, et faites-en une plage horaire périodique. Plusieurs iront avec une fréquence hebdomadaire. D’autres quotidienne. Encore une fois, allez-y de façon itérative : débutez quelque part et corrigez. N’essayez pas d’avoir tout bon du premier coup!


Finalement, identifiez le meilleur moment dans la journée et dans la semaine pour vous. Êtes-vous du type matinal? Vous voudrez peut-être débuter votre journée avec un temps de réflexion. Vous choisirez peut-être l’heure du lunch pour aller dehors. Ou vous réserverez votre fin de journée pour remettre vos pensées en ordre après une journée de travail.


Dans mon cas, j’ai choisi de me bloquer du temps chaque vendredi, pour planifier ma semaine à venir ou réfléchir à un épineux problème non résolu. J’ai donc bloqué mon temps de réflexion le vendredi après-midi. Devinez quoi… Le vendredi après-midi, je ne pense qu’à cocher quelques tâches de plus sur ma liste ou à clore la dernière urgence. C’était loin d’être un bon moment pour moi. Comme je suis matinale, j’ai déplacé ce moment au vendredi matin. Je ne dirais pas que je suis parfaitement loyale à cette plage horaire, surtout si j’ai le malheur de prendre mes courriels juste avant, mais je peux vous confirmer les bienfaits d’un temps de réflexion. Parfois c’est ce simple arrêt qui permet de se rappeler soudain d’une promesse faite à son patron ou à son équipe…


Quels obstacles anticiper


N’essayer pas d’avoir tout bon du premier coup. Autrement dit, ne soyez pas votre propre obstacle, il y en aura suffisamment d’autres! Permettez-vous de vous adapter. Avant d’éliminer ce rendez-vous périodique avec vous-même dans votre agenda, essayer un autre moment, une plus courte période, un autre endroit, un problème plus stimulant.


Soyez mentalement prêt à protéger cette plage horaire. Vous recevrez certainement des invitations à des réunions au même moment, et vous serez tenté d’annuler ou de déplacer cette plage horaire. Cette stratégie peut fonctionner de temps à autre, mais si vous déjà choisi le moment le plus propice pour vous, ce n’est peut-être pas la meilleure idée.


Si vous avez retenu l’idée d’aller à l’extérieur, planifiez toute de suite une alternative pour les jours de pluie, de tempête, ou d’affluence au parc. Vous pourriez choisir d’aller au café du coin s’il pleut. Ou vous permettre de siroter un bon café à la cafétéria du bureau, par exemple. Ou dans votre cuisine si vous travaillez de la maison.


Selon mon experience, la fatigue ou le sentiment d’urgence sont aussi des obstacles non-négligeables. Ce n’est pas evident, voire impossible,de s’asseoir tranquillement à tenter de se focaliser sur un problème épineux ou établir une stratégie brillante quand votre boîte courriels est deux fois plus remplie qu’à l’habitude, que vous n’avez pas fini ce que vous faisiez précédemment, ou lorsque votre patron a soudainement besoin de vos lumières. Je n’ai toujours pas trouvé la solution miracle, mais je peux vous assurer qu’avec l’expérience, vous gagnerez en clarté sur les bienfaits de cet exercice et les raisons qui justifient de prioriser ce moment.

Des trucs pour l’insérer dans votre agenda


Je sais, votre agenda est hyper occupé. D’où l’importance de créer une plage horaire périodique. Premier arrivé, premier servi. Ne rêvez pas que votre moment idéal sera toujours libre, jour après jour, semaine après semaine. Osez, priorisez-vous!


Si ce fonctionnement est trop contraignant, soyez créatifs. Utilisez tout moment de grâce pour procurer de l’espace à votre esprit. Ce pourrait être votre heure de lunch par exemple, plutôt que de travailler devant votre écran. Ou dans le bus, plutôt que d’écouter la radio ou de consulter les médias sociaux. Peut-être devez-vous faire marcher le chien tous les jours…


Donnez-vous le temps de développer cette habitude. Peu importe le rythme que vous aurez choisi, que vous soyez dédié à 100% du temps ou non, persévérez jusqu’à ce que ça devienne une habitude. Les habitudes sont le plus puissant moyen de changer votre vie.


Trouvez un coach! Lorsque vous vous assoyez avec un coach pour vous pencher sur un sujet précis, vous créez ce temps de réflexion. Votre coach vous aidera à approfondir cette réflexion, et vous arriverez à une réponse plus rapide, plus efficiente que si vous aviez tenter d’y parvenir seul, entre deux urgences.


3 façons d’en apprendre plus sur le temps de réflexion et les plages horaires réservées pour soi à l’agenda:


Contactez-moi pour un discussion rapide au audrey.couture@authenti-coaching.com


Lisez The ONE Thing, par Gary Keller et Jay Papasan, un livre motivant sur la productivité et l’art de bloquer son agenda.


Écoutez le balado The One Thing Podcast, épisode 143 The Habit that Cost $100MM to Learn and Why It Was Worth It (Part 1) - Keith Cunningham - The ONE Thing (the1thing.com) pour une histoire inspirante sur le temps de réflexion (et bien d’autres).

0 commentaire

Commentaires


bottom of page